Togo, Blitta

Apprendre à parler, articuler et lire, écrire le français pour les enfants de 3-6 ans

  • MA PHOTO
  • MA PHOTO
    MA PHOTO

    La demande de ce projet s’est réalisée en 2014 par Monsieur Tchaa BATCHAZI, conseiller pédagogique:

    « ..Nous envisageons de voir les capacités de nos enseignants renforcées en ce qui concerne l’enseignement/apprentissage du langage, de la lecture et de leur articulation avec la production écrite. Dans ce même sens, nous rêvons de voir nos élèves bien parler, lire et écrire … La Préfecture de Blitta est une zone cosmopolite et avait une population de 145 503 habitants en 2012. La plupart des ethnies du Togo s’y trouvent notamment les Agnanga, Kabyè, Kotokoli, Tchamba, Losso Ewe, Adélé, Kpessi etc…Le Français n’est pas leur langue maternelle »

    Démarrage du projet :

    Au début de l’année 2015 Ursula Hammer et Suzanne Heughebaert, deux membres du CA d’Esf ayant déjà fait partie précédemment d’autres équipes de projets Esf, ont pris en charge ce projet avec deux objectifs de départ : travailler avec Mr Batchazi pour préciser les objectifs et mettre en route une équipe de bénévoles ayant des compétences en enseignement et en pédagogie liées au projet. Une première réunion a eu lieu en décembre 2015 avec une douzaine de candidats pour l’équipe.

    Début 2016 : En janvier, la deuxième réunion de l’équipe s’est déroulée à Marche-en-Famenne.

    Mission exploratoire sur le terrain:

    Les multiples échanges avec Monsieur Batchazi Tchaa, et l’enthousiasme de l'équipe de soutien du projet, ont donné naissance à une première mission exploratoire au Togo. Ce 26 septembre, Marie-Eve Compère et Ursula Hammer se sont envolées pour le Togo. Cette mission exploratoire s'est déroulée du 26 septembre au 11 octobre 2016  Nous avons du tenir compte d’une nouvelle donnée car l’année solaire commençait au 17 octobre au lieu du 26 septembre, et ce, décidé par les autorités. Nos deux partantes ont rencontré les autorités scolaires de Blitta et les enseignants qui sans classe sont plus disponibles.

    Les échanges sur place ont permis d’affiner la demande, de bien identifier les souhaits, les besoins des enseignants en lien avec le « Savoir parler français ».

    Une clarification du partenariat avec Esf a été abordée: que pouvons-nous proposer comme échange, comme partenariat, qu’attendent-ils de nous ?

    Des visites d’écoles se sont organisées, ce qui a permis aux partantes de se rendre compte sur place des différentes ressources existantes, des attouts, des contraintes, des limites organisationnelles et autres. 

     

     

     

  • IMG_8413[1]
  • IMG_8413[1]
    IMG_8413[1]

     

    Vous trouvez le récit de la mission exploratoire qui a eu lieu du 26 septembre au 11 octobre 2016 dans le Carnet de Route numéro 75.

     Première mission active sur le terrain:

    Avec les éléments ramenés par Ursula Hammer et Marie-Eve Compère lors de la mission exploratoire à l'automne 2016, Catherine Bodart, Catherine Delsaute, et Geneviève Dufaux sont parties pour une première mission du 3 au 21 juillet 2017.
     

  • 20170717_151934(1)
  • 20170717_151934(1)
    20170717_151934(1)

    Elles ont travaillé à deux endroits différents avec les Tatas (ainsi sont désignées les institutrices des classes maternelles).


    Chaque fois six journées axées sur « Comment mettre tout en œuvre pour multiplier les occasions de développer le savoir-parler des élèves ».


    L'équipe, forte d'expériences similaires à Kinshasa et au Cameroun, a ainsi donné aux institutrices maternelles l'occasion de produire quelques outils didactiques utilisables dans leurs classes, et donc basés sur des ressources locales d'une part et, d'autre part, de cerner les aspects du savoir-parler à développer avec les petits, déterminer les conditions nécessaires et préciser le rôle de l'adulte.

    Récit plus détaillé de cette mission dans le Carnet de route n° 77.

     

  • 20170715_154411 (1)
  • 20170715_154411 (1)
    20170715_154411 (1)
  • 20170718_115405(1)
  • 20170718_115405(1)
    20170718_115405(1)

     Le temps alloué à la formation continuée est court, mais un système de relais par des enseignantes davantage formées a été mis en place.

    Cette première mission a été bien utile car le partenaire de l'équipe Esf « Blitta »,Tchaa Batchazi, coordinateur pédagogique a exprimé ceci :
    « J'ai effectué quelques visites et je vois déjà la motivation des Tatas à travailler sérieusement avec les enfants. Nous sommes en train de mettre en place une cellule composée des Tatas elles-mêmes pour aider le corps d'encadrement dans le partage des acquis de la formation. Notre choix tiendra compte de la participation active aux activités des deux semaines. Très prochainement, nous allons nous retrouver pour planifier le reste des activités avec les Tatas. »

    Deuxième mission sur le terrain en juillet 2018 avec Geneviève Dufaux, Béatrice Hardy et Maryline Léonard.

    Du côté des Tatas, une majorité d'entre elles étaient les mêmes qu'en 2017. Donc il était important de s'appuyer sur leurs questions pour poursuivre les échanges et tout au long de la session, faire des liens et des rappels.
    Toutes les activités dont par exemple comptines et chants, jeux de langage ont été réalisées en sous-groupes afin que chaque partante ait été présente pour stimuler la prise de parole en français car ce n'est ni la langue maternelle ni la langue usuelle !
    Les partantes ont mis en place du groupe relais en concertation avec la coordination pédagogique. Une dizaine de Tatas seront les relais privilégiés entre leurs collègues et les membres de notre équipe Esf-Togo.
    Perspectives pour la mission prochaine en 2019 : réaliser un référentiel avec le nouveau vocabulaire, vivre des ateliers avec des enfants, travailler sur le vocabulaire des émotions, poursuivre le tablier des contes, établir des liens entre langage et éveil (observation des petits animaux...) mais aussi apprendre à dessiner des animaux, travailler le graphisme, le vocabulaire spatial, les mandalas...


    Récit plus détaillé de cette mission dans le Carnet de route n° 78

     

    Vous désirez en savoir plus, rejoindre cette équipe ? Contactez-nous: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    Carnet de route n° 78 (PDF)

    Carnet de route n° 77 (PDF)

    Carnet de route n° 75 (PDF)